Tricot Enfant

Rosa (Little)

Sachant que j’avais tricoté pour moi le gilet Rosa, lorsque la créatrice Anna Dervout de Along avec Anna, a annoncé sortir la version enfant, je l’ai tout de suite acheté ! Il faut dire que j’adore la version adulte et que la version enfant a pas mal de points positifs !

Le patron est disponible de la version bébé à la version enfant. Des fils différents sont préconisés et la version bébé est plus longue que la version enfant qui est courte (à la taille, appelé crop). Ma fille portant du 3 ans, j’ai tricoté la version enfant, en taille 4 ans.

Je trouve que ce type de gilet est parfait pour une fillette. Je couds des robes à Charlie, et j’apprécie le côté court de ce type de gilet. Tellement plus mignon sur une robe.

De plus, c’est un gilet très simple à tricoter. J’ai d’ailleurs choisi de le commencer lors d’une brocante, où j’exposais et où je savais que j’aurai des périodes creuses. Il n’y a rien de compliqué à suivre, on peut poser facilement son tricot et le reprendre, sans galérer …

Et puis, point non négligeable, il ne consomme vraiment pas beaucoup de laine. La preuve ici, j’ai fait la version 4 ans avec seulement 3 pelotes de Bergère de France Lima, soit 330 m (à 4.49€ la pelote, mon coloris Vendange n’est plus commercialisé).

J’aime énormément le rendu poilu de la laine, par contre, je ne la trouve pas spécialement douce. Je ne la mettrai pas à Charlie sans un haut à manches longues par exemple. Et j’ai bien lu plusieurs fois que ce fil ne passait pas en machine … en espérant que ce petit gilet ne saute pas tout seul dedans … par inadvertance !

Matériel:

  • Patron Rosa (Little), Along avec Anna, 7.85€ sur Ravelry
  • 3 pelotes de Bergère de France Lima, coloris Vendange, 4.49€ la pelote
  • aiguilles 4 mm, anneaux marqueurs et aiguille à laine
  • boutons en bois (Action ?) environ 1€

Coût Total : environ 22 €

Modifications:

  • J’ai diminué les manches jusqu’à 36 mailles, afin que le bas des manches soient un peu plus serrées.
  • La dernière augmentation n’a pas été faite avec un jeté mais avec une augmentation barrée. J’ai voulu éviter le trou de l’emmanchure et ça fonctionne parfaitement.
  • J’ai utilisé un fil d’épaisseur DK (22 mailles pour 10 cm) mais poilu (20 % d’alpaca) afin d’avoir un peu le côté douillet du modèle porté par la petite mannequin du patron!
  • La longueur du corps sous emmanchure fait 11.5 cm.
  • La bande de boutonnage fait 54 mailles et j’ai placé 7 boutons (le 1er à 3 mailles du haut)

Avis :

Un modèle simple à tricoter, parfait pour les soirées télé et un petit gilet au charme classique et intemporel. Le patron est simple, clair et efficace. On est très bien guidé, il est parfait pour débuter en tricot. Le raglan est charmant, même si mon choix de couleur ne le met pas forcément en avant 😉

Ce gilet est hyper rapide à tricoter, si on débute ou si on veut un mini projet, c’est celui-ci qu’il faut tricoter !

Sur les photos, on voit également le dernier Cordoba cousu pour Charlie que je vous le présente d’ici quelques jours!

A jeudi !

Publicités
BlogPost

J’ai lu #3

3ème édition de mon historique lecture !

Nous les dindes, Tatiana Werner et Xavier Mauduit

Pour info, il est gratuit sur Audible 😉

Donc j’ai lu un petit comte de Noël, lu en plein mois de juillet ! Et ouai !

J’avais téléchargé ce livre gratuitement sur Audible, lorsque l’article était disponible dans les news, mais je ne l’avais pas encore écouté. Et j’ai adoré !

C’est court, genre 2h d’écoute max, c’est drôle, c’est hyper super bien lu ! Limite c’est joué plus que lu. L’histoire de cette dinde qui commente tout ce qu’elle voit de l’étale du boucher au four … La vision de la famille ! Bref, c’est marrant, c’est bien écrit et ça fait plaisir de lire ce genre de petite nouvelle sans prétention, ça illumine le quotidien ! Et j’ai vérifié, il est toujours gratuit, alors pas d’excuse 😉

De Sinistre Mémoire, Jacques Saussey

Second livre que je lis de Jacques Saussey, le premier s’était « Colère Noire » que j’avais adoré. Ça n’a pas été le cas de « De sinistre mémoire ». Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, mais je n’ai pas été happée par l’histoire. Pourtant ce sont les mêmes protagonistes et j’ai donc retrouvé des personnages que j’aimais bien, mais bon j’avais trouvé tout le dénouement très rapidement, ça m’a ennuyé.

L’histoire est contemporaine et plusieurs meurtres sans lien apparent ont lieu dans la région parisienne. En même temps, l’officier de police Daniel Magne reçoit une lettre codée datant de la seconde guerre mondiale et avec sa collaboratrice Lisa Heslin, ils se rendent en Bretagne pour enquêter sur le lien entre cette lettre et les meurtres commis de nos jours.

Ca se lit facilement, et on voyage beaucoup au travers de l’histoire qui nous promène de Paris en bretagne, en passant par le Lot et même à Tours (et comme j’y vis, ça m’a plu !).

Pour le reste, le 1er roman était mieux ficeler je trouve, mais ça reste une bonne lecture de vacances !

De Force, Karine Giebel

Le prologue nous met dans l’ambiance dès le début ! Un individu assiste aux obsèques de sa défunte et détestée mère. Mère indigne qui ne l’a pas aimé et qui lui laisse une lettre d’adieux qui achèvent les sentiments de l’individu. Puis l’histoire commence et Maud, une jeune femme qui promène son chien se fait violement agressée mais Luc fait fuir l’agresseur. Luc, gros coup de bol est garde du corps ! Et le papa de Maud est un chirurgien méga friqué qui l’embauche pour protégé sa fille de l’agresseur qui les a prévenu qu’il comptait bien terminer le boulot … Tout ça sans en parler à la police, évidement.

J’ai bien aimé l’histoire, c’est assez prenant et on a du mal a lâcher certains passages, mais la fin m’a moyennement convaincu … en ce moment, les thrillers ne me captivent pas vraiment. Dommage, il m’avait été bien vendu, mais il ne restera pas dans mes anales !

Le bal des folles, Victoria Mas

Pour une fois, ce n’est pas un livre que j’ai écouté via Audible, mais que j’ai lu. Il n’était pas disponible sur Audible, et j’avais lu plusieurs recommandations sur l’ouvrage, je l’ai donc acheté et lu « à l’ancienne ».

On est fin 19ème, à l’hopital de la Salpétrière, où des femmes sont internées, souvent par leur famille pour des problèmes psychologiques (ou pas). On y suit plusieurs personnages comme Louise, internée par sa tante suite au viol qu’elle a subi de son cher tonton, où Thérèse qui tricote toute la journée des châles pour oublier … L’infirmière Geneviève essaye du mieux qu’elle peut de s’occuper des internées. Toutes ces femmes sont suivis par les docteurs Charcot, Babinski, Gilles de la Tourette. Arrive la mi-carême et le bal où le tout-Paris mondain vient se divertir auprès de ces femmes.

Je l’ai lu d’une traite, surement mon coup de coeur de la rentrée. Si il ne faut en lire qu’un cet automne, lisez celui-ci (et puis c’est pas long et c’est écrit gros).

Les jours de ton absence, Rosie Walsh

Sarah et Eddie se rencontrent en angleterre alors qu’elle est en plein divorce et ils passent 7 jours ensemble. C’est le coup de foudre réciproque. Sauf qu’Eddie part en vacances et ne donne plus de nouvelle, rien, nada, que dalle …Et bien sûr Sarah ne veut pas croire au sale type mais plutôt qu’il est arrivé malheur au charmant Eddie.

Les personnages sont tops, c’est bien construit, bien ammené … il y a du suspens, de l’histoire d’amour, de l’Angleterre et des sentiments. Sarah parle beaucoup de sa période ado, et franchement quelle fille n’a pas de « mauvais » souvenirs de cette période (bon les siens sur vraiment mauvais, hein). Et puis, finalement, il est devenu quoi ce Eddie ?

Clairement j’ai ADORE ! J’avais lu qu’on avait vite fait une petite larme et moi je suis pas fan du pathos, surtout que j’écoute en conduisant … mais moi je n’ai pas pleuré (surement que je suis pas super sensible, ou alors je n’ai pas de cœur … j’hésite). J’ai trouvé la fin assez vite, mais dans le fond, ça m’a pas dérangé. Je recommande +++ ! Parfait !

Et puis une petite série, quand-même ! Et pour cette fois-ci c’est Mindhunter. C’est une série dispo sur Netflix, et pour le moment il y a 2 saisons.

L’histoire raconte comment deux agents du FBI et une psychologue vont interviewer des tueurs en série afin de mettre en place les bases de ce qu’on appelle aujourd’hui, le profilage. Alors déjà, moi j’aurai rêvé de faire de la psychologie cognitive, j’ai même tenté de faire des études là-dedans, fût un temps 😉 Et ensuite, j’adore les faits divers … je sais ça fait pervers, mais je suis fascinée par la nature des gens. Je n’arrive pas à comprendre à quel moment ces individus basculent et ça me fascine. Alors pour le coup, ici on est servi, comme c’est basé sur des faits réels, les 2 agents interviewent de « vrais » tueurs ayant réellement existé.

Par exemple, ils rencontrent Ed Kamper, Charles Manson (et qui si on a vu le dernier Tarantino, on fait grave le lien !), BTK … (voir le diapo ici, les ressemblances sont frappantes !).

La première saison est clairement basée sur les itw, et j’avais adoré. Le debut de la seconde saison, j’ai eu un doute, on se focalisait sur les personnages et j’ai eu peur qu’on perde le côté spy, mais que nenni ! Holden et Bill vont aider la police d’Atlanta et vérifier si leur théorie fonctionne. Les histoires personnelles des personnages principaux (surtout Bill !!!!) est top !

Rendez-vous en décembre pour mon historique lecture numéro 4 !

A bientôt !

Tricot Enfant

Mishka

Je reviens avec un peu de tricot et un petit bonnet pour Charlie. Je ne tricote pas beaucoup en ce moment, je suis plus broderie … Ca reviendra, j’en suis sûre mais en attendant, je fais des bonnets 😉

Voici donc Mishka, dans sa première version. C’est la plus simple, sans torsades. C’est le bonnet gratuit que propose Emilie Luis d’Atelier Emilie. Je trouve ça top de proposer un patron gratuit, ça permet de se rendre compte de la façon de travailler du créateur avant d’acheter un patron. J’avais d’ailleurs télécharger le patron avant d’acheter mon premier patron d’Emilie. J’ai tricoté le patron acheté en premier, voir pleins d’autres depuis, mais pour cette année, où Charlie a grandi, je trouve qu’un bonnet est maintenant plus simple à lui faire porter. Je suis de la team béguin pour un petit enfant ou bébé !

Je n’ai pas fait les pompons, je suis nulle en pompon 😉 et j’ai copié la version vu ici et j’ai fait des petites oreilles ! J’ai utilisé une pelote de Phidar Charly, coloris mirabelle. La couleur est parfaite et sera géniale cet hiver, elle égayera les tenues grisounettes de ma fille !

Matériel:

  • patron Mishka, Atelier Emilie, gratuit sur Ravelry, taille 2 ans
  • 1 pelote de Phildar Charly, coloris mirabelle
  • aiguilles 4 mm (30 cm)

Je vous conseille ce super bonnet, j’ai vraiment envie de faire la version torsadée dans l’hiver. Je vais faire un petit bonnet en jacquard pour le prochain, mais pourquoi pas après!

Merci Emilie pour ce bonnet, il est top !

A bientôt par ici !

Couture Enfant

Legging Viola de La Maison Victor

J’en ai déjà parlé plusieurs fois sur le blog, j’avais très envie de trouver un patron de legging pour Charlie. J’ai cousu le legging Calin récemment et ce n’était pas une réussite, dans le sens où il fait plus jogging que legging.

Et en cherchant tout à fait autre chose, je me suis replongée dans mes numéros du magazine La Maison Victor. Et j’ai trouvé le legging Viola dans le LMV n°2 mars-avril 2015.

Et c’est clairement le legging que je cherchais pour Charlie. Il est top et il ressemble réellement aux leggings du commerce. Il est moulant 😉 Alors bien-sûr, le but s’était pas que ce soit sexy, hein … mais je n’aime pas les legging qui baille aux fesses ou aux jambes. Et avec Viola, je dirai que c’est limite l’inverse !

Je vous présente donc le legging en taille 98 cm, taille que j’achète actuellement dans le commerce pour Charlie. Il lui tient très bien aux fesses, et comme (à mon grand désespoir) elle porte encore des couches, il est limite juste. Par contre, il est vraiment long, le prochain sera raccourci.

J’ai utilisé du jersey bleu marine avec de petits sapins blanc de chez Mondial Tissus. Il est disponible sur internet ici et il coûte 11.99€ le mètre. Il est relativement extensible et ça matche correctement avec ce legging.

Le très gros point positif de ce patron, c’est qu’il est composé d’une seule pièce, on décalque qu’une seule jambe et on la coupe sur 2 épaisseurs de tissus, on obtient donc 2 jambes. En terme de couture, pareil, j’ai trouvé ça rapide vu qu’il ne suffit que de coudre les 2 jambes et assembler les milieux. Ensuite, et j’ai vraiment trouvé le rendu parfait, on surjette l’élastique avec le haut, au niveau de la future ceinture, du legging. Ensuite on replie le haut du legging vers le bas et on coud (au point élastique) et on forme donc la ceinture qui contient l’élastique. C’est très propre, il n’y a pas de petite bande de tissus à couper, parfois pas très droit …

Reste à faire les 2 ourlets et c’est terminé. C’est rapide et très efficace. Je vais donc en réaliser plusieurs, désolée par avance, mais vous allez en voir plusieurs par ici 😉

Allez promis, d’ici là, j’essaye de me coudre quelque chose pour moi, j’ai trop hâte d’avoir ma Bibiana en tissus Lise Tailor !

A très bientôt par ici !!!